Dashain est la plus longue et la plus généreuse fête du calendrier népalais, célébrée par toutes les castes et toutes les croyances au travers du pays. Les quinze jours de célébration se déroulent durant la dernière quinzaine de la lune claire et le jour de la pleine lune soit approximativement entre fin septembre et début octobre. Partout dans le pays la déesse Durga est vénérée par de nombreuses pujas  (prières), par des offrandes. Dashain commémore une grande victoire des dieux sur les cruels démons. Les neufs premiers jours représentent les neufs jours de la féroce bataille entre la déesse Durga et le démon Mahisasur. Le dixième jour est le jour ou le démon fut vaincu et les cinq derniers jours sont la célébration de la victoire de Durga. Dans le pays tout est fermé pendant dix à quinze jours. Durant les neufs jours , les gens présentent leurs hommages à la déesse.

Le premier jour de Dashain est appelé “Ghatasthapana” qui signifie littéralement “mettre en place le pot”.Ce jour le “kalash” (pot sacré) symbolisant la déesse Durga est placé dans la pièce ou l’on prie. Le kalash est rempli d’eau sacré, couvert de bouse de vache sur laquelle sont semée des graines. Au dixième jour les graines auront poussées .Ces jeunes pousses sont sacrées , nommées “jamara”. Elle seront déposées par les ainés sur le haut de la tête des plus jeunes durant les 5 derniers jours , en même temps que la pose du tikka. Le huitième jour est appelé “maha asthami”, des sacrifices d’animaux ont lieu pour honorer Durga. Le neuvième jour est appelé “nawami”. Le dixième jour est appelé “dashami” .Ce jour là on se fait remettre le tikka et la “jamara” par les ainés pour recevoir leur bénédiction. Cette cérémonie dure quatre jours. Enfin Dashain se termine le jour de la pleine lune le quinzième jour. Le dernier jour les gens restent à la maison et se reposent et prient la déesse Laxmi.

Ainsi Dashain n’est pas seulement la plus longue fête mais aussi la plus attendue parmi toutes les fêtes du Népal.