La pratique du “chapauti”, tradition ancienne qui conduit les femmes à l’écart de la maison, souvent dans des huttes, pendant la période de leur menstruation, reste vivace dans l’ouest du Népal. La femme étant  alors  considérée comme impure elle doit quitter la maison familiale.L’hiver certaines femmes périssent asphyxiées car elles allument des feux dans ces huttes pour combattre le froid.Cette tradition rétrograde issue de croyances anciennes est pourtant condamnée par la cour suprême du Népal depuis 2005 et passible d’une amende de 3000 roupies, et trois mois de prison depuis peu. Les anciens craignent la colère des dieux s’ils ne respectent pas ce rituel et les nouvelles lois ont des difficultés à se faire respecter dans les villages perdus au bout des chemins népalais.