Himali

Aide aux enfants du Népal

Actualités du Népal

SYSTEME SCOLAIRE NEPALAIS : rappel

Le système scolaire Népalais a été structuré en 1939 et reformé en juillet 2017 .Il s’organise ainsi :

-le kindergarden  est l’équivalent de la petite section de maternelle.

-le lower kindergarden est l’équivalent de la moyenne section de maternelle.

-le upper kindergarden est l’équivalent de la grande section de maternelle.

-du niveau 1 au niveau 8 : cycle « éducation basique » c’est l’équivalent du CP à la 4eme .A la fin du niveau 8 les élèves passent le DLE (district level examination).

-du niveau 9 au niveau 12 : secondary school est l’équivalent de la 3eme à la terminale .En fin de classe 10 les élèves passent le SEE ( secondary éducation examination) et en fin de classe 12 ils passent le SLC (school leaving certificate) .

-Après le passage du SLC qui clôture le cycle secondaire au lycée , les élèves peuvent s’inscrire en université pour obtenir en trois ans leur bachelor , puis un master.

EN DIX ANS LA POPULATION DE TIGRES A PRESQUE DOUBLE AU NEPAL

 

Le pays sera le premier à atteindre l’objectif fixé par le Programme mondial de restauration des populations de tigres à l’état sauvage.

Le Népal a annoncé qu’il compte désormais sur son territoire 235 tigres, soit près de deux fois plus qu’en 2009. Le pays s’érige ainsi en chef de file des 13 pays de l’ère de répartition du tigre qui se sont engagés, en 2010, à mener les actions nécessaires pour permettre le doublement des populations et atteindre les 6000 individus à l’état sauvage d’ici 2022.

Le Népal est ainsi le premier pays à satisfaire les exigences du CATS *, fondé sur un ensemble de normes et de standards de bonne gestion des aires de conservation.

Le pays s’enorgueillit d’ailleurs d’avoir connu en 2018 une cinquième année sans le moindre braconnage de rhinocéros.

Malgré tout la situation du tigre demeure préoccupante, un certain nombre de pays ne semblant pas engagés en sa faveur avec un niveau suffisant d’exigences. Le WWF se mobilise au côté des équipes engagées sur le terrain pour la conservation du tigre dans le but de sécuriser son habitat et d’accompagner les populations riveraines dans des projets de développement durable.

*Conservation Assured Tiger Standards.

Source : le journal des donateurs du WWF n° 95 – février 2019.

 

   point d’accès à la réserve nationale du Chitwan

LA PRATIQUE DU « CHAPAUTI »

La pratique du « chapauti », tradition ancienne qui conduit les femmes à l’écart de la maison, souvent dans des huttes, pendant la période de leur menstruation, reste vivace dans l’ouest du Népal. La femme étant  alors  considérée comme impure elle doit quitter la maison familiale.L’hiver certaines femmes périssent asphyxiées car elles allument des feux dans ces huttes pour combattre le froid.Cette tradition rétrograde issue de croyances anciennes est pourtant condamnée par la cour suprême du Népal depuis 2005 et passible d’une amende de 3000 roupies, et trois mois de prison depuis peu. Les anciens craignent la colère des dieux s’ils ne respectent pas ce rituel et les nouvelles lois ont des difficultés à se faire respecter dans les villages perdus au bout des chemins népalais.

LE NOUVEL AN TIBETAIN

le nouvel an tibétain se fête dans la même période que le nouvel an chinois, cette année correspond à l’an 2146 et elle a débuté le 5 février.

Précédemment à cette fête se déroulent des cérémonies de purification afin d’éliminer les éléments négatifs de l’année en cours. Cette fête est très importante avec un caractère familial, accompagnée de cérémonies religieuses.Les tibétains invitent  leurs proches , leurs famille ou amis pour se souhaiter la bonne année. Ils festoient et les festivités traditionnelles se déroulent à Lhassa et dans les villes. De nombreuses offrandes sont faites lors des cérémonies.

TIHAR,DIPAWALI LA FETE DES LUMIERES

Cette fête hindoue importante est dédiée à la déesse Laxmi épouse de Vishnou. Elle vénère la vie et la prospérité. Elle dure cinq jours et traditionnellement on éclaire la maison et ses alentours par des petites lampes à huile en terre. Celles ci sont confectionnées par les potiers de Bhaktapur. Mais ceux ci ont de plus en plus de difficultés face au prix de l’argile noire , l’urbanisation des villes complique son approvisionnement. Depuis quelques années la fée électrique suppléait à l’argile , avec moins de charme que la féerie des petites flammes…Les coupures mémorables d’électricité ayant presque disparues, la fête lumineuse bat son plein et offre des illuminations dignes des fêtes de noël en occident. Cette magie a un cout financier et environnemental important , car l’électricité provient des centrales à charbon de l’état du Bihar en Inde.

Adresse

161 boulevard Amiral de Grasse
83200 Toulon

Contact@himali-nepal.com

Suivez-nous sur :